FAQ

FAQ

Une convention est signée entre le maître de stage, la MFR et les parents. L’élève a un statut de stagiaire, il se trouve en stage sur les centres équestres ou d’élevage. Il ne s’agit pas d’un contrat de travail. Seuls les BP JEPS ont un contrat d’apprentissage et sont donc rémunérés.
Tous les élèves sont internes. Des activités pédagogiques et culturelles sont proposées. Il est également important que les élèves soient disponibles toute la durée de la semaine pour avoir le meilleur enseignement possible. Ainsi, une heure d’étude est obligatoire de 18H15 à 19H15.
Pas seulement. Les moniteurs ont une tâche d’enseignement, ils sont aussi formés pour dispenser aux jeunes une pédagogie différente et centrée sur l’alternance. Ils ont aussi un message éducatif, ils encadrent les jeunes en plus de leurs heures de cours, pendant les repas, les veillées, les sorties et voyages d’études. Ils sont présents 8 h/jour sur l’établissement ce qui garantit aux jeunes une très bonne écoute.
L’alternance est établie suivant un calendrier que vous pouvez trouver dans les documents.
La pédagogie est différente, avec des petits effectifs, les cours sont variés et interactifs. On dit que les élèves sont acteurs de leur formation et ne sont pas « passifs » en salle de cours.
Un carnet d’alternance, complété à chaque alternance, permet de garder un lien par les différents acteurs l’école, le stage et les parents. Les lieux de stage sont systématiquement visités par un formateur au moins une fois par an. Le suivi de stage est primordial car la réussite du jeune passe souvent par un épanouissement en stage.
Pour un meilleur apprentissage et une bonne qualité d’accueil, un seul élève d’une même classe par lieu de stage est accepté.
L’inscription se déroule après entretien de motivation avec le directeur. Il est nécessaire d’avoir pris rendez-vous au préalable avec le secrétariat.
Non, le stage est annuel. Sont différenciés les stages permanents (le centre équestre), des stages élevages (exploitations disposant d’au moins 5 poulinières au minimum).
Non. Les cours sont assurés à raison de 8 h/jour (le mercredi après-midi compris). En cas d’absence d’un formateur, celui-ci est obligatoirement remplacé.
Les MFR sont des établissements privés sous contrat avec le ministère de l’agriculture. Il est possible de bénéficier des bourses de transport et des bourses nationales d’études.
Les élèves ne sont pas logés à la MFR pendant les périodes de stages. Ils peuvent être hébergés chez leur maître de stage si ce dernier dispose d’une structure d’accueil conforme.
Après le bac, il est possible de poursuivre ses études en BTS, BP JEPS ou autre (consulter nos formations)
En partie seulement, des contrôles continus sont réalisés à la MFR dont les notes seront comptabilisées pour l’examen final.
Si la démarche pour obtenir un stage doit être faite par le jeune lui même, la MFR dispose d’un réseau de maitres de stage partenaires pour l’aider dans sa recherche.